Rossi Oddet

Blog d'un artisan développeur

Scala IO 2013 => PHPz for the Rest of Us

Présentateur

Clément Delafargue, Consultant chez Penazen Consulting.






Comment faire des délicieux bouritos en Php ?

Scala IO, c’était aussi des sessions courtes qui n’étaient pas dans le planning. Elles étaient appelées “Lightning talk” et avait lieu durant la pause de midi.

Dans le lot de ces présentations, il y avait ce talk sur Phpz. Un talk suréaliste qui a apporté une belle ambiance à l’événement.

Juste avant de démarrer le talk, Clément nous préviens que cette présentation n’est pas du tout sérieuse et qu’il va nous montrer comment faire de délicieux bouritos en Php.

Le ton du talk était lancé ! Nous aurons droit à 3 étapes :

  • Les avantages de la programmation fonctionnelle
  • Les caractéristiques de Php
  • Phpz pour faire des délicieux bouritos

Les avantages de la programmation fonctionnelle

  • La pureté
  • Pas d’effet de bord
  • Equational Reasoning

Les caractéristiques de Php

  • Du code en prod via FTP
  • Pas de système de type
  • Déploiement facile et robuste
  • Bon écosystème

Phpz pour faire des délicieux bouritos

Inspiré de Scalaz, Phpz apporte la puissance de la programmation fonctionnelle à Php. Clément nous a partagé les difficultés qu’il a rencontrées pour mettre en place des typeclass en Php.

Selon Clément, la version actuelle pourrait rendre votre application jusqu’à 40 fois moins performante mais il ne perd pas espoir que cet aspect s’améliore dans les prochaines versions. Il attend vos pull request avec impatience.

Il y a Geoffroy Couprie qui a poussé l’amusement un peu plus loin en créant POD un langage basé sur Phpz.

Les slides de la présentation

Ce que j’en ai pensé

J’ai trouvé cette présentation très drôle, j’ai rigolé pendant toute la présentation. Si vous vous demandez pourquoi, c’est que vous n’avez pas parcouru les slides :)

Au regard du titre de la présentation, je pensais que nous avions à faire à quelqu’un qui aime Php (ils sont de plus en plus rares à l’avouer dans mon entourage) mais en fait tout au long de la présentation nous nous sommes rapidement rendu compte que c’était bien évidemment ironique. On sent bien que Clément est un fan de la programmation fonctionnelle et qu’il n’apprécie pas beaucoup Php.

Difficile à dire qui a l’esprit le plus tordu, Clément avec Phpz ou Geoffroy qui l’utilise pour en faire un langage… je vous laisse juger :)

Voici un conseil de Clément que j’ai retrouvé sur son blog qui résume bien l’ambiance de ce talk :

Comments